wpf41bb90b.png

Arbres remarquables

Artagnan

Revenir à la page "Arbres remarquables".

« La place, entre l'école de filles et l'église, est ornée de quelques jolis ormeaux. Mais un orme situé près de l'église, beaucoup plus âgé, mesure 3 mètres de circonférence à hauteur du sol ; le fût paraît avoir près de 4 mètres et se termine par un bouquet formé par quatre branches maîtresses. » - Norbert Rosapelly 1918.

Photo 1910.

Revenir à la page "Arbres remarquables".

Les ormeaux de la place de l’église ont disparu, mais non loin de là, devant l’ancien château, vous pouvez admirer un platane gigantesque (observez la taille des personnages pour vous rendre compte de ses dimensions) - photo 2011.


Le livre « Eglises, châteaux et fortifications de la Bigorre » rapporte une légende sur ce platane : « Devant le portail, sur le bord du chemin, un gros platane séculaire est, peut-être, celui auquel d’Artagnan attachait son cheval quand il venait voir sa mère. L’arbre aurait, paraît-il, un anneau de fer ancré en son coeur autour duquel le mousquetaire passait la bride. »

Une ancienne carte postale montre également l’allée de chênes séculaires longue de 1 kilomètre, près du château. Mais là, c’est une propriété privée.

Le platane devant le château en 1917. Contrairement à la légende de la carte postale, d’Artagnan né pas né ici, mais seulement sa mère.